NUMERO 12 DECEMBRE 2018
LE MOT DE LA PRESIDENTE

Au cours de cette année 2018 nous avons pu organiser une nouvelle mission au Laos, à Savannakhet, cette fois-ci orientée vers la chirurgie orthopédique, le Dr Yves Perrot ayant accepté de nous accompagner fin mars.
Si la conclusion de cette mission a été qu’il n’était pas raisonnable de débuter, localement, une chirurgie de pose de prothèse de hanche ou de genou, nous tenons à souligner la qualité de l’accueil qui nous a été réservé, tant par la direction de l’hôpital que par la famille de Oth, notre interprète ô combien indispensable !
Le 2e but de cette mission était de fournir des médicaments et du matériel de base pour faire de la petite chirurgie et de la gynécologie au dispensaire que nous avions découvert lors de notre 1e mission. Le médecin du dispensaire était très ému par ce don, émotion transmise aux membres de la mission.
Vivre une telle émotion est une magnifique récompense pour nous ! Nous vous transmettons cette émotion car sans le soutien de vous tous au cours de ces 10 dernières années, rien n’aurait été possible.
Grand MERCI

LA PRESIDENTE
Dr. Josette
MAHEUT-LOURMIERE


LE CAMP DE BASE

A la fin de cette année 2018 nous sommes devant un verre à moitié rempli ...
Nous pourrions nous laisser aller à un pessimisme : encore une année sans mission au Burkina à cause de la situation géopolitique de la région et un partenariat qui a du mal à démarrer au Laos malgré tous nos efforts.
Nous pourrions ... mais trop d'événements sont là pour voir le verre à moitié plein et non à moitié vide.
L'Equipe d'Abel Kabré tourne grâce aux formations et au matériel livré pour des opérations irréalisables avant notre partenariat, nous mettons en place avec Nadine Travers une formation par vidéoconférence pour les internes en neurochirurgie pédiatrique qui renforcera son équipe. L'année prochaine nous recevrons à Tours pour un stage de longue durée l'interne Abdoulaye bien connu de nos missionnaires qui ont déjà pu apprécier ses compétences et sa motivation...
Cet effort dans la formation ne pourra que rendre l'équipe de plus en plus autonome ce qui reste notre mission première.
Nous espérons pouvoir mettre sur pied une mission en 2019 en s'assurant au maximum de la sécurité de l'équipe qui s'y rendra.
Oth Inthasane va retourner au Laos en début d'année 2019, nous lui demanderons à cette occasion de définir avec les équipes locales les besoins soit à l'hôpital de Savannaketh soit dans le dispensaire de son village. Nous devons diversifier et amplifier nos actions pour rendre le sourire à de nombreux enfants.
Je profite de cette occasion pour remercier tous les adhérents et nos sponsors pour leur confiance et leur générosité, Tout ce qui a été fait c'est grâce à vous et tout ce qui se fera c'est aussi grâce à vous. Votre aide nous est indispensable. Je vous souhaite à tous un joyeux Noël plein d'espérance.

LE VICE PRESIDENT

Jean-Pierre NOGUIER
                      

MISSION TEO-TOURAINE AU LAOS : MARS  2018

Chers Amis
En fin d’année 2017 l’association Teo-Touraine m’a contacté pour me demander de participer à une mission exploratoire en chirurgie orthopédique au Laos, notamment pour les prothèses articulaires. Cette idée était partie de la mission d’octobre 2016 réalisée sous la houlette de Josette Maheut et grâce à Oth Inthasane (soignant au CHU) maillon indispensable pour accompagner la mission dans sa terre natale.
Il s’agissait bien de réaliser grâce à Teo-Touraine une mission (d’une petite semaine) « exploratoire » et non chirurgicale d’emblée.
Car nous ne connaissions pas sur place les moyens et les besoins de la population en orthopédie. Cette mission s’est organisée à nouveau avec Josette Maheut, Neurochirurgien, Roland Crenn, anesthésiste pédiatre et Martine Rigolet Infirmière anesthésiste pédiatre, et bien sûr Oth .
Nous avons préparé la mission lors de deux soirées et en collectant un maximum de médicaments et produits de petite urgence à destination d’un dispensaire, dirigé par le frère de Oth près de Vientiane. Tout cela a pu être compacté dans nos bagages et livré sur place à destination du dispensaire pour la grande joie de ceux qui en ont été les récipiendaires.
Au Laos nous avons séjourné à Savannakhet accueillis très chaleureusement par la famille de Oth et notamment son cousin chef du service de chirurgie de l’hôpital de Savannakhet.
Le soir de notre arrivée nous avons été mis en contact avec une femme médecin Francophone, responsable du service de pédiatrie ; celle-ci nous a informés de l’existence d’un stock de prothèses de hanche et de genou à disposition et qu’il nous fallait évaluer. Le lendemain elle nous avait organisé une réunion avec le directeur de l’hôpital, ancien gynécologue francophone également. À cette occasion nous avons senti une certaine réticence de l’administration Laotienne à accepter une aide « humanitaire », qui ne semblait pas être leur préoccupation prioritaire, voire perçue comme un peu « déplacée » et/ou « intrusive ».
Par la suite nous avons fait une visite des services d’orthopédie de pédiatrie et réanimation neurochirurgicale. Les équipes et les moyens locaux même s’ils nous paraissaient un peu désuets, semblaient bien répondre à leurs besoins et adaptés à leurs demandes localement.
Nous avons ensuite fait le point sur les prothèses en stock disponibles et avons passé une journée à les trier et classer notamment au regard de leurs dates de péremption. Il y avait un stock impressionnant mais des modèles tous périmés et dépareillés. Avec un matériel chirurgical (de mise en place des prothèses) désuet et très incomplet.
Au cours de ces journées passées à l’hôpital de Savannakhet, nous avons pu voir des interventions chirurgicales, faire la visite avec les patients, et constater que le maximum est fait sur place au regard des moyens locaux. L’organisation paraissait plutôt bonne et fluide sans l’impression de patients écartés ou délaissés faute de moyens.
Nous avons pu échanger longuement avec le cousin de Oth notamment autour de la question de l’utilisation de prothèses articulaires périmées. Celui-ci semblait écarter toute activité nouvelle de pose de prothèses, tant qu’elle ne pourrait se faire dans des conditions matérielles correctes, qui nécessiteraient de gros moyens bien au-delà de l’apport de missions ponctuelles.
D’autre part ces activités semblent se pratiquer de façon régulière à la capitale du Laos, Vientiane. Le souci d’une activité de pose de prothèses est qu’il faut être dans des conditions d’asepsie, d’hygiène et de surveillance très poussées qui seraient difficiles actuellement à respecter à l’hôpital de Savannakhet.
En conclusion, la mise en place de cette activité d’orthopédie au Laos serait manifestement un programme très ambitieux tant en moyens financiers qu’humains, difficile à projeter à l’échelle d’une association comme Teo-Touraine. Nous remercions néanmoins chaleureusement l’association Teo-Touraine de nous avoir permis de réaliser cette mission, expérience très enrichissante notamment au plan humain.   

Yves PERROT
Chirurgien orthopédiste

 




LES EVENEMENTS 2018

17 au 26 mars 2018

Mission à Savannaketh avec une équipe mixte neurochirurgie et orthopédie.

6/05/18

Tournoi de bridge en association avec le Lions Club Tours Doyen - bénéfice 1700 €

23/05/18

AG ordinaire à l'hôpital de Clocheville.

Juin 2018

Contact avec l'organisation "Child help" Monsieur Martens, mécène pour la neurochirurgie en Afrique mais sans succès, le risque de perdre notre autonomie étant trop grand.

 Juin 2018

Envoi de matériel par avion.

7/10/18

Concert Audichoram à l'Eglise Notre Dame des ailes - bénéfice 500 €

15/11/18

Commande d'un vélo équipée pour un enfant handicapée grâce à la générosité d'un adhèrent.

Novembre 2018

Préparation de cours vidéo niveau DES, qui auront lieu début 2019 par Nadine Travers, qui rentre dans le cadre de l'enseignement de la neurochirurgie pédiatrique pour le Burkina Faso et peut être pour les pays limitrophes.

 

Merci à nos partenaires
--

--

--

------
Appt 202
14 rue Victor Hugo
37000 Tours
Email:
asso.teotouraine@gmail.com
Haut de page cliquez ici